LIVE KINESIS + TABLEAU SOFTWARE / 29 avril Automatisez la performance de vos tests dashboards Inscription

Fermer

    De quel département êtes-vous ?

    Vos informations générales

    Quel est votre objectif ?

    Quel est le nombre d'utilisateurs
    pour votre projet ?

    A quelle étape vous trouvez-vous actuellement ?

    Quel est le délais de mise en place que vous souhaitez ?

    Précédent

    Déclenchez le signal !
    Nous sommes les héros de Tableau Software, Microsoft Power BI et Alteryx ? Découvrez quelques unes de nos réalisations Let's rock ! Led Zeppelin et le basketball français en statistiques.

    Maîtrisez votre temps !
    Nous travaillons avec les outils Snowflake, Gathering Tools et Alteryx. Découvrez le retour de nos clientsOney Data et Keolis

    Votre futur vous attend !

    Découvrez notre Data Driven Journey et la solution Alteryx.

    Rassemblons vos forces !

    Découvrez notre Data Driven Journey et notre communauté. Renseignez-vous sur nos formation au Data-Universe.

    Drive your insights!

    Découvrez notre Communauté et nos réalisations Let's rock ! Led Zeppelin et la gestion d'une équipe de basketball en statistiques.

    Évoluez à l'infini et au-delà !

    Découvrez notre méthode exclusive : Data Driven Journey. Accédez à notre panel de formations.

    Dossier

    Einstein et Tableau
    Quand AI rencontre BI

    Rédigé par Cyril Krieguer – Consultant Actinvision

    En juin 2019, Salesforce, numéro un mondial de la gestion de la relation client, rachetait Tableau Software, spécialiste de la visualisation des données. Deux années plus tard, la rumeur court qu’Einstein, un outil « made in Salesforce », serait en cours de déploiement dans l’écosystème Tableau et qu’une nouvelle application verrait le jour sous le nom de Tableau CRM. Qu’en est-il vraiment ? Après une brève remise en contexte, nous vous proposons, dans cet article, de faire le point sur cette acquisition stratégique, de lever le voile sur ce que sont Einstein et Tableau CRM et de comprendre en quoi ces nouveautés vont potentiellement impacter vos usages de Tableau et/ou de Salesforce.

    Cliquez ci-dessous pour accéder directement à chaque partie.

    Acteurs : Salesforce x Tableau Software
    Scénario : association de géants
    Rétrospective : l’Analytics Cloud par Salesforce
    Zoom : Einstein Discovery
    Clap de fin

    Acteurs : Salesforce x Tableau Software

     

    Créé en 1999 à San Francisco (Californie), Salesforce est un éditeur et distributeur de logiciels de gestion basés sur le Cloud. Forte d’une politique active d’acquisitions et de rachats, l’entreprise se hisse, depuis 2012, en tête du marché mondial des logiciels de type CRM (pour Customer Relation Management) en commercialisant des solutions développées à 100% sur le modèle SaaS. Ces solutions se déclinent en quatre grandes catégories : Sales Cloud pour la gestion des ventes, Service Cloud pour le support client, Marketing Cloud pour le pilotage des campagnes marketing et Commerce Cloud pour l’e-commerce.

    De son côté, Tableau Software, est une société créée en 2003 à Mountain View (Californie) concevant des logiciels spécialisés dans la visualisation de données. Dès ses début, l’entreprise a pour ambition de démocratiser l’usage de la Business Intelligence en misant notamment sur une interface des plus ergonomique, basée sur un système dit de « drag & drop ».  Les produits commercialisés par Tableau Software sont capables de répondre aux besoins de l’intégralité du cycle analytique : de la préparation des données (Tableau Prep) à leur analyse (Tableau Desktop et Tableau Online) en passant par le partage des informations (Tableau Server).

    L’éditeur est reconnu comme étant l’un des leaders mondiaux dans son domaine grâce à des solutions qui permettent aux utilisateurs de se connecter simplement à diverses sources de données, de créer des visualisations interactives et impactantes et de les présenter sous forme de tableaux de bord.

    CRM

    Lorsque l’on parle de CRM, on fait généralement référence à un système dans sa globalité, un outil spécialisé dans la gestion des contacts, des ventes, de la productivité, etc. qui offre une vision à 360° de la gestion de la relation client. L’objectif d’un tel outil est simple : par la collecte d’un maximum d’informations, l’entreprise cherche à créer, développer et entretenir une relation privilégiée avec chacun de ses clients et prospects dans le but d’obtenir un avantage concurrentiel, une augmentation des ventes, une fidélisation des clients ou encore un gain de notoriété.

    Business Intelligence

    Le terme Business Intelligence, communément abrégé BI, désigne les processus de collecte, intégration, analyse et présentation des données dans le but d’aider les dirigeants, managers et autres utilisateurs finaux d’une entreprise donnée à prendre des décisions éclairées.

    Scénario : association de géants

    Outre des avantages financiers et de croissance liés aux ventes croisées potentielles entre Salesforce et Tableau, l’acquisition de ce dernier permet au leader des solutions CRM de consolider sa position sur le marché porteur de la transformation digitale. En lançant, en 2018, son projet Customer 360 dans l’ambition d’unifier l’expérience client par la réunion des différentes applications du groupe en une vue transversale, Salesforce offrait aux entreprises une vision globale de leur clientèle et révolutionnait, grâce à Einstein Analytics, l’usage de l’intelligence artificielle au sein des outils CRM.

    Avec le boom du marché de la data, pour lequel les investissements devaient annuellement croitre de 11,7% entre 2017 et 2022 selon le cabinet d’études IDC, les outils CRM ont accumulés un nombre de plus en plus important d’informations relatives aux relations clients et, pour exploiter et interpréter ces données, les entreprises ont généralement besoin de spécialistes, les data scientists, capables d’en tirer des informations, de l’insight, et de guider leurs actions.

    Salesforce à vue là une opportunité à saisir et à travailler pendant deux années au développement d’un outil qui, sur la base du machine learning, permettrait aux utilisateurs de mettre en place des modèles de prédiction en un clic. Salesforce a baptisé son outil Einstein Analytics. En ce sens, le rachat de Tableau doit être observé comme étant un chaînon d’une série d’acquisitions visant à renforcer Einstein ; l’idée première étant de fournir une solution analytique efficace et complète, épaulée par la data science, tout en restant accessible à tous.

    Mais il y a plus. Aujourd’hui, les données clients proviennent de multiples sources et ne sont plus nécessairement stockées au sein des systèmes CRM des entreprises. Or, pour l’heure, Einstein Analytics ne sait travailler qu’avec les données contenues dans les environnements cloud de Salesforce, ce qui limite son potentiel. L’acquisition de Tableau permet de répondre à cette problématique en offrant au leader des CRM la capacité de traiter les données en dehors de son propre écosystème, Tableau étant capable de se connecter nativement à un nombre important de bases de données sources.

    Tableau arrive de ce fait en renfort de Customer 360 et de ses capacités analytiques pour aider les utilisateurs à booster l’innovation et à prendre des décisions plus éclairées à grande échelle. Par ailleurs, il est important de noter que, bien qu’appartenant désormais à Salesforce, Tableau Software continue d’opérer de manière indépendante et reste une entreprise à part entière.

    Insight

    En Business Intelligence, l’insight fait référence à la capacité d’acquérir une compréhension précise et approfondie de ses données afin d’entreprendre les bonnes actions aux bons moments.

    Rétrospective :  l’Analytics Cloud par Salesforce

    En octobre 2014, après le rachat de l’entreprise Edgespring, Salesforce annonçait le lancement imminent de son projet d’Analytics Cloud sous la forme d’un outil de Business Intelligence qui promettait de rendre l’analyse de données fun et intuitive pour tous. Cet outil était construit sur une approche mobile et était optimisé en ce sens afin que chacun puisse accéder en un coup d’œil et à tout moment aux éléments clés de son activité, sous formes de graphiques, en seulement quelque clic, et ce même en étant peu ou pas formé à l’analyse de données.

    Baptisé Wave Analytics, l’outil était le pilier central du Cloud Analytics selon Salesforce. Il était conçu pour travailler de concert avec les autres plateformes cloud de l’entreprise, notamment Marketing et Sales, pour faciliter l’accès aux données, indépendamment de leurs sources. Par la suite, en 2017, Wave Analytics évolue et prend le nom d’Einstein Analytics, amenant avec lui, comme principales nouveautés, des modèles d’intelligence artificielle avancés et faciles à mettre en place, sans aucun codage et en un clic.

    N’importe quel utilisateur était dès lors en capacité non seulement d’analyser ses données et de les présenter de manière simple et esthétique, mais aussi d’effectuer ses propres projections et d’apporter des réponses à des questions précises par le biais du machine learning. Finalement, l’acquisition de Tableau Software par Salesforce en 2019 entraîne un nouveau changement de nom : Einstein Analytics devient Tableau CRM, l’objectif étant de fournir une expérience nativement intégrée et transparente d’analyse de données et d’intelligence artificielle au sein d’un flux de travail Salesforce.

    Zoom : Einstein Discovery

    Einstein Discovery est une solution dérivée d’Einstein Analytics, aka Tableau CRM, qui devrait être disponible au sein de l’environnement Tableau au cours du premier semestre 2021. La solution devrait se présenter sous la forme d’une extension dans les tableaux de bord Tableau, apportant des prédictions, des explications et des suggestions d’amélioration en fonction de données contextuelles.

    Einstein Discovery détectera automatiquement, d’après les données sources, des modèles statistiquement significatifs capables de révéler des informations clés et de générer des modèles de prédictions efficaces, le tout sans code et sans avoir à construire de modèle de machine learning sophistiqué.


    Illustration des prédictions d’Einstein Discovery au sein d’un tableau de bord Tableau.

     

    En outre, Einstein Discovery devrait aussi intégrer le moteur de calcul Tableau via un nouveau type de connexion dans l’outil de création des champs calculés. Il sera ainsi possible de créer un champ calculé prédictif, alimenté par Einstein Discovery et utilisable dans les visualisations aussi simplement que n’importe quel autre champ calculé.


    Exemple d’un champ calculé prédictif avec Einstein Discovery.

     

    Enfin, Einstein Discovery intégrera également le logiciel de préparation des données Tableau Prep Builder et permettra d’ajouter des étapes de prédiction à des flux de préparation afin de proposer des suggestions d’améliorations à un ensemble de données.


    Exemple d’un nœud de prédiction dans un flux Tableau Prep Builder.

     

    En résumé, l’intégration d’Einstein Discovery à l’écosystème Tableau permettra aux utilisateurs non seulement de comprendre, grâce à leurs données, ce qu’il s’est passé, mais aussi de garder un œil sur l’avenir. L’extension sera disponible avec l’achat d’une licence Tableau CRM Plus pour les utilisateurs de Salesforce, ou via Einstein Prédictions pour les utilisateurs de Tableau.

    Clap de fin

    Pour conclure, l’acquisition de Tableau Software par Salesforce se veut une étape de plus marquant le passage de celui-ci d’un outil de gestion de la relation client à une véritable plateforme de traitement des données dans le Cloud dont l’ambition est de bouleverser la manière dont les utilisateurs comprennent leurs clients, en générant des insights à partir de tous types de données et en les mettant à disposition de tous les utilisateurs, quel que soit leur niveau de compétence.

    La collaboration entre les deux géants n’en étant qu’à ses début, de nouvelles innovations devraient voir le jour dans les prochains mois au sein de leurs écosystèmes respectifs. Il est notamment prévu, pour Tableau, la possibilité d’interroger directement les données stockées dans le CRM en combinant les performances et la sécurité de Salesforce à l’expérience de pointe de Tableau en matière d’exploration de données et, pour Tableau Prep, la possibilité de partager les données aussi bien avec Tableau qu’avec Tableau CRM.

    Pour l’heure, l’essentiel est de ne pas se perdre dans les différentes annonces des éditeurs et de bien comprendre que Tableau CRM est simplement le nouveau nom d’un outil destiné aux utilisateurs des solutions cloud de Salesforce pour leur fournir une solution intégrée et transparente d’analyse de données boostée à l’intelligence artificielle, directement dans leurs flux de travail et qu’Einstein Discovery, en revanche, est une extension qui sera sous peu déployée dans les outils Tableau et qui apportera la petite touche de data science qu’il manquait à l’éditeur, sous forme d’algorithmes de machine learning en un clic.

     

    Ci-dessous, un tableau récapitulatif de ce que peut apporter Einstein Discovery au reporting de Tableau