dernières news, tutoriels, actualités, communautés

Que retenir de la TC16 d'Austin au Texas ?

 

Cette année la conférence Tableau (TC16 pour les intimes) a accueilli près 13 000 personnes à Austin au Texas. La communauté continue donc de s’agrandir, la dernière conférence comptait 8947 participants.

 

Moment fort de cette conférence, la keynote s’est déroulée la semaine dernière devant l’ensemble des participants et plus de 10 000 internautes. Retour sur les principales annonces de cet événement !

 

 L'équipe d'Actinvision a même lâché les manettes pour suivre l'événement ...

 

 

1 - Hyper : Un nouveau moteur de base données pour une analyse plus rapide

 

Cette année Tableau a acquis Hyper, une technologie de base de données de nouvelle génération issue de la recherche universitaire allemande, et sur laquelle Tableau devrait appuyer son data engine. Avec Hyper, Tableau compte contrer les attaques régulières sur les performances de son moteur. Et la démonstration est plutôt impressionnante même si aucune information n’est délivrée sur la configuration utilisée….

 

 

Hyper en synthèse :

  • Accélération considérable de l’analyse sur des milliards d’enregistrement (quasi instantané) afin de permettre aux utilisateurs de continuer d’interagir avec la visualisation avec très peu de latences, même sur de gros volumes.

  • Mises à jour en temps réel

Selon nos sources, cette nouvelle technologie devrait apparaître dès le 2ème trimestre 2017. En revanche aucune information à ce jour sur la stratégie commerciale de Tableau à savoir : nouveau produit stand alone ou remplacement du data engine… ou les deux !

 

 

2 - Project Maestro : Libre-service et outil de préparation de données

 

Annonce majeure de Tableau au cours de cette présentation, le lancement prochain de Maestro. Il s’agirait bel et bien d’un nouveau produit au catalogue de Tableau destiné à considérablement améliorer et faciliter la préparation des données dans Tableau.

La encore, nous retrouvons bien la philosophie de Tableau qui se veut très visuelle :

  • Data profiling

  • Transformation / Blending visuel

  • Multi source de données

On retrouve dans Maestro quelques approches récemment vues sur des nouvelles technologies de data prep et est plutôt très séduisantes. Nous apprécions tout particulièrement le respect de la philosophie de Tableau dans l’interface comme dans la manière d’interagir avec la donnée et l’intégration avec la plateforme.

Tableau va-t-il révolutionner le domaine de la data prep ? Ce n’est pas certain. Néanmoins, il y a fort à parier que Maestro répondra très efficacement aux problématiques de préparation classique sans pour autant égaler la puissance des solutions concurrentes et spécialistes de la data prep.

 

Quelques questions restent en suspens néanmoins : Maestro sera-t-il capable d’alimenter des sources de données autres que le data engine de Tableau ? Quel sera le pricing ? La solution sera-t-elle déployable ?

 

 

Pour en savoir plus sur Maestro, inscrivez-vous aux mises à jour des produits.

 

 

3 - Gouvernance

 

Tableau Server n’est pas en reste et introduit nombre de nouvelles fonctionnalités pour faciliter et améliorer le déploiement de solutions d’analyse en libre-service.

  • Les contenus « certifiés » permettront aux utilisateurs de garantir la cohérence et l’intégrité des sources de données utilisées.

  • La possibilité de gérer les connexions et sources de données de manière plus centralisées avec notamment la possibilité de masquer les champs pas ou peu utilisés dans les workbooks.

  • A contrario, ajouter les champs calculés les plus souvent utilisés par la communauté d’utilisateurs aux sources de données enregistrées… le tout par drag & drop !

  • Possibilité de converser en direct (Chat) sur un dashboard tout en partageant des vues et des sélections.

  • Tableau annonce une totale iso-fonctionnalité entre Desktop et Serveur d’ici fin 2017 !

Ces évolutions devraient d’avantage positionner Tableau Server en tant que solution d’entreprise.

 

 

 

4 - L'analyse virtuelle

 

Le domaine où Tableau fait encore très fort, quand bien même les fonctionnalités annoncées l’an dernier ne sont pas encore disponibles, concerne l’analyse visuelle, creusant ainsi d’avantage son écart avec ses concurrents. Retour sur les principales innovations.

 

- Suggestions d’analyses : Tableau générera désormais des templates d’analyses inhérentes au moteur voir même en fonction des analyses réalisées par la communauté. Ainsi, la fonctionnalité de viz in tooltip déjà très attendue permettra d’afficher directement une analyse contextuelle des données ressemblant beaucoup à du profiling de données. Ces informations seront affichées automatiquement dans le tooltip ou en rappel dans une sélection graphique.

 

- Nouvelles fonctions sur les Time-Series : de nouvelles fonctions seront intégrées au volet « Analyse » pour les séries temporelles permettant par exemple de recalculer des différences de pourcentage en fonction d’une date sélectionnée dans le graphique.

 

- Il sera également possible sur la base d’une source de données d’importer et d’appliquer un modèle d’analyse réalisé par d’autres utilisateurs de la communauté (smart recommandations). Tableau intègre ainsi le machine learning à sa plateforme.

 

- Intégration de la requête par langage naturel : cette fonctionnalité permettra de poser directement une question dans un dashboard afin d’afficher le résultat. Il est à parier que Tableau étendra progressivement cette fonctionnalité pour construire automatiquement un dashboard sur la base d’une question. Il faudra encore patienter quelques années… L’ambition annoncée de Tableau : permettre de « converser avec ses données ».

 

- La fonction d’analyse géographiques seront considérablement améliorées :

 

 

  • Niveau géocodage, là où Tableau proposer de localiser des informations géographiques (villes, pays..) il sera désormais possible d’ajouter des hiérarchies géographiques automatiquement. Par exemple, ajouter les régions des villes sans que cette information ne soit dans la data.

  • Les cartes seront également gérées par couches de données ne nécessitant pas de blending ni d’axes doubles. Tableau se rapproche ainsi des principes de fonctionnement des shapefiles puisque rappelons le, ce format devrait être pris en charge directement par Tableau dans les versions à venir.

 

5 - Alerte & Metrics

 

Tableau intégrera prochainement des fonctionnalité d’alerting (déjà disponible actuellement dans la communauté). Il sera donc possible de recevoir une notification dès qu’une valeur atteint seuil défini par l’utilisateur. La mise en place de l’alerte pourra se faire simplement par l’utilisateur depuis une vue ou un dashboard.

 

De la même manière, Tableau sera capable de générer un metrics en particulier à partir d’une vue qui sera ajoutée à un espace de metrics sur Tableau Server et accessible tel quel ou dans un dashboard. Cette fonctionnalité permettra à chacun de constituer son propre catalogue de metrics et d’en disposer à souhait.

 

 

6 - Nouvelles connectivités hybrides pour le cloud

 

Vous pourrez visualiser les données derrière le pare-feu dans Tableau Online en utilisant le nouvel agent de requête en direct qui sert de tunnel sécurisé aux données locales.

 

Tableau ajoute également des tableaux de bord prédéfinis pour les applications Web populaires comme Salesforce et Marketo.

 

 

 

7 - Tableau Server pour Linux

 

Beaucoup le réclament depuis longtemps et des annonces ont déjà été faites en ce sens. Nous attendons donc une version de Tableau Server pour Linux dans les prochains mois voir semaines.

 

Le passage à Linux sera simple. Tout ce que vous devrez faire est de prendre une sauvegarde de votre Tableau Server actuel en cours d'exécution sur Windows et de restaurer cette sauvegarde sur Linux, c'est tout.

 

 

Conclusion :

 

Au delà de tout l’intérêt que nous portons à la solution et des effets d’annonce, nous retenons principalement les points suivants :

  • Tableau préserve (et c'est ce que nous apprécions) son approche très focalisée sur l’utilisateur et son usage.

  • Malgré tout, Tableau continue de faire évoluer sa solution vers une plateforme complète et ainsi préserver sa position de leader sur le marché.

Nos interrogations portent beaucoup sur l’évolution du pricing de Tableau avec l’introduction de nouveau produits tels que Maestro mais également avec la convergence des fonctionnalités entre Tableau Desktop et Tableau Server. Verra-t-on une convergence également des prix entre Desktop ou Server ? l’apparition d’une licence intermédiaire (consultation uniquement par exemple) ?

 

La question reste ouverte…

Please reload

Derniers Articles
RSS Feed
Please reload

Archive
Please reload

  • Grey Instagram Icon

Design by Actinvision

Legal

Copyright © 2017